"Comme si le ciel m'était tombé sur la tête". Tel est la citation qui accompagne le titre du "Nouvelobs.com" sur les conséquences psychologiques qui accompagnent le "stérilet hormonal". En effet, la journaliste Renée Greusard résume son enquête: "Sous stérilet hormonal, certaines femmes ressentent des symptômes dépressifs. Et quand elles le disent ? On ne les prend souvent pas au sérieux".
Nous reprenons ici l'intégralité du reportage.

Source: NouvelObs.com  du 1er mai 2017

Transcription: "les2ailes.com"

Une affaire de viol en Allemagne, après celle du Brésil en 2009, a de nouveau enflammé les médias contre la doctrine de l’Eglise en matière de défense de la vie. Il faut souligner le caractère douloureux de ces situations et la compassion indispensable que l’Eglise doit à toutes les personnes blessées dans le plus profond de leurs personnes. Mais ce n’est pas une raison pour instrumentaliser ces situations et en profiter pour diffuser des contrevérités. Le journal la Croix a-t-il eu raison de titrer, le 21 février 2013 : « Les évêques allemands autorisent la pilule du lendemain en cas de viol » ? Quels sont les faits exacts ?

Source : La Croix.fr du 21.2.2013
Agence Aciprensa du 20.2.2013
Communiqué de la Conférence des évêques allemands (DBK) du 21.2.2013

Commentaire "ordinatissima.com"

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe avait adopté le 29 janvier 2010, un rapport recommandant aux parlements des pays de répandre partout les « droits liés à la santé reproductive ». C’est maintenant le parlement européen de Strasbourg qui a adopté le 10 février 2010 une recommandation analogue, mais qui précise clairement que la « santé reproductive » inclut l’ « accès aisé à l’avortement ».

De quoi s’agit-il ?

Source : « parlement européen »

Commentaire de « les2ailes.com »