Obsèques de François de Larminat

Texte lu aux obsèques de
François de Larminat,
Prêtre de Saint-Sulpice,
par son frère Louis
en l’église Saint-Sulpice à Paris,
le 2 février 2005

 

" François était l’aîné des 12 enfants de notre famille. Il a assuré ce rôle avec beaucoup de naturel. Nous admirions sa forte personnalité, marquée par la vigueur de son tempérament, la claire voyance de son intelligence, la liberté de sa parole, la force de ses convictions, le tout mêlé à un très grand humour, la simplicité de son contact et sa chaleureuse affection.

Il possédait l’intelligence des situations, ce qui le mettait à l’aise partout. Il aimait se retrouver dans la famille, à Beaurieux, à la Rochelle et à Bovrel où il effectuait de nombreux séjours, pour partager sa joie de vivre.

Conscient de la noblesse et de la dignité du sacerdoce reçu, il l’a vécu au sein de la famille avec une très grande simplicité. Nous avons partagé avec émotion l’Eucharistie qu’il célébrait en famille à l’occasion d’évènements heureux ou des deuils. Il avait le don de trouver les mots qui donnent sens à ces évènements, soulignant la chance de notre Foi, et le bonheur de notre Espérance reçues à travers le témoignage de nos parents. C’était un témoin crédible et vivant, au quel le sacerdoce a donné, sans le mettre à l’écart, un éclat à son rayonnement personnel. Il a su donner à nos parents et à l’un ou l’autre d’entre nous, les conseils, pour assumer les difficultés familiales et y apporter les réponses humaines et chrétiennes.

Pour toutes ces raisons, François a été un fils, un frère, un beau-frère, un oncle, un neveu, un cousin, un ami, à la fois estimé, respecté et très aimé de tous. Pour ces dons reçus, développés et partagés, nous rendons grâce et nous pouvons dire en son nom et avec lui : « béni sois-tu Seigneur ». "

Louis de LARMINAT

×

 

Avez-vous visité le domoscope ? Quelques représentations et un court historique de chaque maison d'ancêtres, rassemblés par Stan de Larminat.