La métairie de Bois d'Hyver

Nous n'avons pas encore de dessin...
Vous pouvez envoyer une photo de cette maison
par mail à webmaster -@- larminat.com , ou par voie postale à :
Stanislas de Larminat
9, av Constant Coquelin
75007 PARIS

 

La métairie de Bois d'Hyver, à St-Coutant (79), près de Poitiers. Quand Pierre-Jean-Victor MARRIER commence-t-il à porter le nom de BOIS d'HYVER ? A la mort de son père en 1786 ? En même temps que ses frères commencent à ajouter à leur nom ceux de Lagatinerie, de Chanteloup, de Jablines ? Seul l'aîné, Jean-Louis-Germain Marrier ne voulut rien ajouter à son nom, précisant dans une lettre qu'il trouve son nom de MARRIER assez ancien et honorable, qu'il en est fier et ne veut rien y mettre de plus.

Toujours est-il que Pierre-Jean-Victor n'est pas resté longtemps propriétaire de la métairie de BOISD'HYVER qu'il tenait de sa grand-mère Gelée de Maisonneuve. Cette terre a en effet été vendue en 1789 par acte de licitation publié au Chatelet le 5.9.1789. C'est Jacques-Marie Marrier de Lagatinerie qui l'achète par procuration et son nom n'a été dévoilé qu'après l'adjudication. Ces deux métairies furent revendues par son fils, Charles-Jean-Jacques MARRIER de LAGATINERIE. Pierre-Jean-Victor MARRIER n'habita donc jamais Boisd'hyver, si tant est qu'il l'ait même jamais vue ! Lorsque Charles-Jean-Jacques MARRIER de LAGATINERIE revendit Boisd'hyver, il la proposa à Achille qui en portait le nom et celui-ci lui répondit que cela ne l'intéressait absolument pas.

×

 

Lors de la réunion familiale de 2007, Stan de Larminat a présenté aux plus curieux (aux plus patients ?) une liste de parentés célèbres. N'hésitez pas à (re)découvrir ces cousinages surprenants...