Hôtel de la Bruchollerie

Hôtel de la Bruchollerie

Hôtel de la Bruchollerie

Hôtel de la Bruchollerie à Bayeux, 15 rue de la Maîtrise (ancienne rue des choerets).

Cette maison canoniale dite « prébendale de Ste-Honorine », avait été donnée pour accueillir les enfants de choeur de l'époque, a été vendue à la révolution au sieur Duroray puis est acquise en 1841 par Antoine Yver de la BRUCHOLLERIE, fils de Jean-Joseph (voir le trombinoscope) et d'Angélique CLOUET (voir le trombinoscope), et Clémentine de BELLY de BUSSY. Percepteur à Pont-Audemer, il y avait pris sa retraite et y meurt le 08.10.1848 à 58 ans.

C'est là qu'ils avaient marié leur fille, Marie Pauline YVER de la BRUCHOLLERIE (voir le trombinoscope), le 12.08.1844, avec Pierre-Louis-Edouard, Baron de LARMINAT (voir le trombinoscope), fils de Jean-Charles-Nicolas (voir le trombinoscope) et d'Victorine MARRIER de BOISD'HYVER (voir le trombinoscope). La messe est célébrée, à côté, en la Cathédrale de Bayeux.

Héritée par Marie de LARMINAT, religieuse (o Blois 28.11.1848, + Noyon 14.6.1877) , elle est vendue à Pierre de Cussy.

En 1997, elle est acquise par le Dr Luc Bouvier qui en fait son domicile et son cabinet médical. Elle est ornementée de 2 fenêtres ogivales, d'un bandeau à 4 feuilles du XIV° et de 2 grandes lucarnes.

×

 

Grâce à larminat.com, les Argentins nous donnent de leur nouvelles. Vous pouvez consulter cette rubrique en cliquant ici.