Face à la polémique du traitement de la maladie due au Covid19, on observe deux attitudes:
- D'un côté, le gouvernement ne veut pas autoriser le traitement à la chloroquine: au nom du principe de précaution, il veut faire des tests d'efficacités préalables dont on n'a toujours pas de résultat depuis des semaines qu'ils sont annoncés.
- D'un autre côté, peu après l’annonce de la mise en quarantaine du porte-avion « Charles de gaule », le ministère des armées achète de la chloroquine, "par précaution"... À croire que le risque est que le traitement serait efficace sur les bateaux mais pas à terre !
Tout cela montre l’absurdité d’un principe de précaution qui cherche dans tous les sens le « zéro risque », alors que le principe de prudence conduit à faire la pesée des bénéfices et des risques d’une action.

Analyse "Les2ailes.com" 

Source : 20Minutes du 24/04/20