Descendance de Jean-Baptiste Cloüet

  • Une descendance innombrable chez sa fille Marie-Jeanne-Jacqueline-Antoinette-Rose (« Elisa » ?) CLOUET, épouse LECOUTEUX de CAUMONT :

LECOUTEUX de CAUMONT, DARRICAU (alias d'ARRICAN), DARNAINVILLE, BARGAGLI, ITZINGER, POZZI-BELLINI, de FONTAINES, du BOISBERRANGER, van de KERCKHOF, NOURISSAT, PEYROLES, VEILLETET, HEME de LACOTTE, BAGGIO, LEVESQUE, de FOULHIAC de PADIRAC, BOUVET de la MAISONNEUVE, NOIZET, de BERNES de LONGVILLIERS, de GUYON de GUERCHEVILLE, MACé de GASTINES, DELARÜE-CARON de BEAUMARCHAIS, d'ASTORG, de GASTINES , DELFORT, VACHIER, ...

  • Une descendance innombrable chez son fils aîné Louis-Antoine-Yriex CLOUET, époux de Aimée-Eulalie Pelletier :

CLOUET, MESSAGER (cf. parentés célèbres), DUMORA (cf. parentés célèbres), PLICHET, KAPPELHOFF-LANCON, VIVANT, MARTIN, REICHENBACH, PHILIPPE-GERARD, YVER de la BRUCHOLLERIE, AUBERT de GRIVILLER, DISSANDES de LAVILLATTE, de BAUDUS, FARKOA, JALLOT, CARRELET de LOISY, de MONTUREUX, GOUVERNAIRE, COLLEVILLE, LAFFITTE, ...

  • Aucune descendance chez sa fille Jeanne-Guillemine-Eleonore CLOUET, épouse Augustin-Jospeh-Antoine QUEQUEN (alias LUQUENS ou HUGUET) de GOËLLE, châtelain de Brandons dans l'arrondissement de Riom.
  • Une descendance innombrable chez sa fille Angélique-Françoise-de-Paule CLOUET (voir le trombinoscope), épouse YVER de la BRUCHOLLERIE (voir le trombinoscope) :

YVER de la BRUCHOLLERIE (cf. parentés célèbres), de LARMINAT, de la FOREST-DIVONNE, du ROSELLE, LEFEBURE, AMY (de nombreux cousins musulmans en Tunisie : SOUISSI, BRAHIM, MUSTAPHA, ...), EBEL, DUBOST, MACQUAIRE, LAVOINNE, CORTIER, MOREAU, LE CARBONNIER de la MORSANGLIERE, de PERIER, OLDRA, LE VAILLANT de FOLLEVILLE, GUILLET, PANON DESBASSAYNS de RICHEMONT, DEL MORAL, TILETTE de CLERMONT-TONNERRE, CLICQUOT de MENTQUE, HARDCASTLE, PHILIPPART, GOBIN, MUGUET, PHILIPPART, LECOUTEULX de VERTRON, ...

  • Une descendance énigmatique chez son fils cadet Charles-Louis-Angélique CLOUET, époux de Sophie de Jousselin, qui accompagne son neveu Antoine de la BRUCHOLLERIE en Suisse en 1829 :

Une seule fille naturelle de Charles CLOUET : « Clémentine » CLOUET qui épousa M. PLUOT, mais dont on ne sait qui est la mère !
C'est Mme Charles CLOUET qui éleva sa petite nièce orpheline, notre aïeule de la BRUCHOLLERIE.

  • Aucune descendance chez son fils Henri-Marie-Antoine-François-de-Paul CLOUET, époux de Jeanne-Coélie Laîné.
  • Aucune descendance actuelle chez son troisième fils Anne-Louis-Antoine, baron CLOUET, époux de Henriette-Bénédicte Julliot de Fromont.

CLOUET, de la ROCHEBROCHARD (branches éteintes)

  • Ni chez sa fille morte à 2 ans : Anne-Louise-Jeanne CLOUET.
  • Ni chez son fils mort à 15 ans : Antoine CLOUET.
  • Une descendance innombrable chez son dernier fils Télémaque-Jules CLOUET, époux de Eponine Agier :

CLOUET, HOMBERG, BATUT, AUGUSTIN, MORIC, DAMBRINES de RAMECOURT, BELLOUARD, WARGNY, MASSE, CREUILLEMENT, SOULIAC, VOISIN, BOLOGNINI, ROUXEL, GUINAMARD, CARLI, BARLOW, PRENAT, MOREL, BUCHLEITHER, COLLET, REVOL, AMAUDRIC du CHAFFAUT, de LAVENNE de CHOULOT de CHABAUD-LATOUR, MARCADE, CLUGNET, HANNOTIN, GUIBERT (cf. parentés célèbres), ...


×

 

A l'heure du multimedia, il est désormais possible de feuilleter le Bulletin Larminat ... en ligne.